Les entreprises libérées : "en mai, fais ce qu'il te plaît ?"

Incarnation d’un nouveau modèle d’organisation et d’une nouvelle façon de manager, l’expression « entreprise libérée », s’étend et conquit de plus en plus d’entreprises. Nouvelle tendance dans le milieu des ressources humaines il vise à intégrer l’humain au centre du fonctionnement de l’entreprise. Dans cet article, Storhy vous propose de définir ce qu’est l’entreprise libérée et comment mettre en place cette dynamique.

 

Qu’est-ce qu’une entreprise libérée ?

Le principe d’une entreprise dite « libérée », est de laisser aux salariés plus d’opportunités pour prendre la parole et s’exprimer sur la vie et le fonctionnement de l’entreprise. Cette prise de position de la part de certaines entreprises reflète l’envie de motiver les collaborateurs de manière concrète.

L’adoption de cette philosophie et de ce type de management traduit également, un état de confiance et de reconnaissance entre collaborateurs. Au sein de ces entreprises, la hiérarchie s’efface petit à petit pour laisser place à l’auto-gestion. Ce type de fonctionnement séduit notamment les générations Y et Z.

 

Liberté au sein de l’entreprise : pas de risque d’anarchie ?

Cet esprit de démocratie au sein de l’entreprise n’est en aucun cas synonyme d’anarchie. Les bases et les limites d’une telle organisation doivent être établies d’un commun accord entre l’ensemble des collaborateurs. Des règles doivent être fixées en interne pour garantir l’espace de liberté et d’expression de chacun.

L’autonomie et la confiance sont donc les deux éléments garants du bon fonctionnement de ce système unique. Placés au cœur de la stratégie de l’entreprise, ces deux aspects essentiels permettent aux collaborateurs de décupler leur intérêt pour atteindre leurs objectifs.

 

Les avantages de l’entreprise libérée

Avec l’entreprise libérée, les organisations ressortent gagnantes :

  • Des salariés performants : plus de motivation parmi les collaborateurs, moins d’absentéisme, meilleure ambiance de travail, personnes plus impliquées…
  • Travail collectif valorisé et revendiqué par les salariés : plus de productivité, changement des habitudes de travail, plus de solidarité entre collaborateurs…
  • Une organisation agile : Grâce à une structure qui n’est pas figée, et sans poids de la hiérarchie il y a plus de place pour la créativité et les nouvelles propositions…
  • Des équipes plus productives et plus innovantes : l’entreprise fait la différence sur le marché.

De manière générale, ce type de management permet aux entreprises d’atteindre leurs objectifs plus facilement et d’obtenir des résultats financiers en hausse.

Les inconvénients de l’entreprise libérée

Comme pour toutes les phases de changements ou d’évolution, ce type d’organisation est à l’origine de nombreux débats et de beaucoup de scepticisme :

  • La culture française est particulièrement attachée aux systèmes de managements traditionnels hiérarchisés où chaque acteur possède un rôle et une posture bien précis. Cette réalité a pour conséquence une certaine réticence de la part de nombreux salariés qui ne sont pas prêts pour un tel changement car ils ne savent pas comment l’aborder.
  • Certaines entreprises ont peur de se lancer dans cette expérience par crainte de laisser certains salariés moins enclins à la prise de décisions face à d’autres beaucoup plus autonomes qui pourraient prendre le dessus, ce qui aurait un effet tout à fait inverse à l’idée de base.
  • L’augmentation du stress et des burn-out liés à un niveau de responsabilité et d’autonomie trop élevés pour certains salariés.

Il est important de souligner que l’entreprise libérée doit s’adapter sur-mesure en fonction des volontés et des besoins de la structure. En effet, il revient aux entreprises de décider jusqu’à quel point se conformer au concept. Parfois il sera préférable de l’adapter car le secteur d’activité ou simplement la structure de l’entreprise ne permet pas tous les changements.

 

Les étapes clés pour devenir une entreprise libérée

Tout changement au sein d’une structure doit s’anticiper et se préparer au mieux pour être efficace et compris par les salariés. Instaurer un changement par pallier se révèle être la méthode la plus efficace pour faire accepter et comprendre votre démarche à l’ensemble des salariés.

Dans cette action, la communication avec les collaborateurs sera donc un atout majeur pour faire accepter votre démarche aussi facilement que possible.

L’espace d’autonomie des salariés doit être appréhendé par pallier, en réduisant progressivement l’influence de la hiérarchie pour que le changement s’effectue le plus facilement possible. Cette méthode aide les salariés à s’habituer à leurs nouvelles responsabilités petit à petit. Elle aide également les responsables et dirigeants à réduire progressivement leur influence.

 

Un changement de philosophie au sein d’une entreprise doit donc être géré de manière harmonieuse et cohérente pour être efficace et s’inscrire dans la durée. Chaque acteur de l’organisation doit être impliqué au même niveau et se sentir concerné pour que l’évolution s’opère de la manière la plus efficace possible. Vous avez entamé la mutation de votre société vers l’entreprise libérée ? Pour cela vous aurez besoin d’ajuster les missions de vos équipes.  Pour évaluer les compétences des employés et définir de nouveaux objectifs, découvrez le module de gestion des évaluations des compétences et de performance proposé par Storhy.

Laisser un commentaire