Talents et compétences : quelles différences ?

Depuis le début des années 2000 le concept de talent est venu s’ajouter à la notion de compétences, voire parfois la remplacer. En lien avec les évolutions générées par l’entrée sur le marché de la génération Y et l’émergence des NTIC, le management de talent est devenu une notion incontournable en matière de ressources humaines. Talents et compétences sont des concepts différents mais ils ne sont pas nécessairement opposables. Ces deux notions sont plutôt à maîtriser et mobiliser ensemble pour permettre la meilleure évolution possible de ses collaborateurs en adéquation avec les besoins de l’entreprise.

Le talent

Le talent est une aptitude, une capacité à faire quelque chose. Il ne s’acquière pas ou difficilement, c’est une qualité que chacun a en soi et qui peut cependant être cultivée. Il n’est pas conditionné par les fonctions professionnelles, peut se révéler et se construire dans une autre sphère et devenir un atout pour la vie professionnelle.

Le talent, ne s’use pas avec le temps, il ne devient pas obsolète et ne nécessite pas de mise à jour.

Charisme, sens du relationnel, leadership, faculté d’adaptation sont par exemple des talents.

Les compétences

Les compétences sont des capacités acquises par l’expérience ou la formation. Mesurables, observables, elles peuvent être répertoriées à travers un catalogue de compétences. On les mobilise à travers des tâches à exécuter et sont requises dans de nombreux domaines. Elles peuvent être transversales, applicables dans différents contextes.

Fruit de l’expérience et de la connaissance, les compétences constituent un dispositif de qualification applicable à une personne. Elles évoluent et doivent être mises à jour avec les évolutions des domaines ou contextes où elles sont applicables.

Talent ou compétences pour mon management de ressources humaines ?

Placée sous l’angle du savoir-faire, le management envisagé uniquement sous l’angle des compétences peut se révéler efficace mais a montré ses limites notamment face aux évolutions du marché du travail et aux nouveaux profils y entrant. Les managers ne sont plus intéressés par du micro-management. Les employés ne sont plus intéressés par une vision restrictive d’eux-mêmes, comme des simples ressources, des boîtes à outils ou des réservoirs de compétences. C’est pourquoi la notion de management de talents a émergée. On recherche ainsi des collaborateurs qui présentent des qualités uniques, capables de les mettre au service de l’entreprise. A tel point que l’on pense parfois que le talent, seul, suffit !

En réalité, l’antagonisme entre les 2 notions ne peut pas être total. Si un collaborateur fait preuve d’un certain savoir-être et démontre des talents, il ne pourra se passer de certaines compétences pour répondre aux exigences d’un poste. Il y a des tâches particulièrement techniques qui ne peuvent être réalisée sans compétences même si la personne fait preuve de nombreux talents. Toutefois, il est clair qu’un collaborateur démontrant un ou plusieurs talents pourra toujours acquérir les compétences nécessaires à son évolution professionnelle tandis que l’inverse n’est pas forcément vrai. Il est ainsi indispensable d’être conscient des talents et de repérer les profils à fort potentiel. Mais il faut aussi développer les compétences de chacun : repérer les éventuels points faibles, et éventuellement  révéler les talents cachés !

Ne faites pas une croix sur les compétences au profit du management de talent pour la gestion de vos ressources humaines mais optez plutôt pour la mise en adéquation de ces 2 concepts pour trouver la « perle rare » et faire progresser au mieux vos collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.